POEME, POEMES, SAINT JEAN DE MALTE (Eglise ; Aix-en-Provence)

A Saint-Jean-de-Malte

A SAINT-JEAN DE MALTE

 

Pour le Frère Daniel qui a longuement semé

Pour Pascale et Edith qui veillent avec bienveillance

 

L’église Saint-Jean de Malte

Quand les siècles passent

Elle reste toujours jeune

Les chevaliers ne sont plus là

Les comtes de Provence ne dorment plus là

On ne part plus aux Croisades

On ne part plus abattre les musulmans

On ne traque plus les protestants

On chasse seulement le calisson

Les dimanches de septembre

 

L’église de Saint-Jean de Malte

Ne loge plus de preux chevaliers

Ne loge plus de comtes ou de rois

Elle abrite de simples moines

Qui traquent de leurs épées tranchantes

Par leur  art oratoire consommé

Les hérésies de ce monde

Et qui n’oublient pas de nourrir le peuple

Du matin jusques au soir

Du pain de la Parole

Où se côtoient profane et sacré

Dans de magnifiques liturgies

Où se marient tradition et modernité

Quand se n’est pas le pauvre qui

Apprécie un bon croissant et un café chaud

Les matins d’hiver

 

L’Eglise Saint-Jean de Malte

Qui domine  fièrement la ville

Qui attend ses cloches

Et qui veille au carrefour.

De l’Espagne et de l’Italie

A l’ombre du cardinal

C’est peut-être tout cela

Un mariage de passion

Entre hier et aujourd’hui

Entre le ciel et la terre

 

 

©Une paroissienne qui s’en vient, qui s’en va et revient quelquefois

Une paroissienne illuminée au soleil d’une nuit de décembre

16 janvier 2018280px-Saint-Jean-de-Malte,_à_Aix-en-Provence

 

©Claude-Marie T.

16 JANVIER 2018

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s