LIVRE, LIVRES, PHILOSOPHE GREC, PHILOSOPHIE, PHILOSOPHIE GRECQUE, PLATON (428/427 av. J.-C. - 348:347 av. J.-C.)

PLaton : les Oeuvres complètes

Platon : Oeuvres complètes 

Platon ; traduction de Luc Brisson et de Louis-André Dorion

Paris, Flammarion, 2020. 

oeuvres-completes

 

Platon inaugure, par l’intermédiaire de Socrate, ce geste intellectuel primordial : s’interroger, sans préjugés, sur ce qui fait que la vie de l’homme et de la cité vaut d’être vécue. C’est pourquoi nous n’avons pas cessé d’être les contemporains de Socrate qui, dans les rues d’Athènes et sur la place publique, discutait avec ceux qui l’entouraient de ce qui fait la valeur d’une vie humaine, de ce qui motive telle ou telle action individuelle ou civique, des buts que poursuivent l’individu et la cité. Cette édition comprend la totalité des dialogues de Platon, ainsi que la traduction inédite des œuvres douteuses et apocryphes. Elle comporte en outre une introduction générale, des notices de présentation pour chaque dialogue, des annexes, un index des noms propres et des notions, et un répertoire des citations, qui permettent à tous, néophytes ou familiers, de redécouvrir Platon.

 

 

PLaton (428/427 av. J.-C. – 348/347 av. J.-C.)

1200px-Plato_Pio-Clemetino_Inv305

Platon est un philosophe grec, et l’un des disciples de Socrate.

Il est généralement considéré comme l’un des premiers et des plus grands philosophes occidentaux, sinon comme l’inventeur de la philosophie. Son œuvre, composée presque exclusivement de dialogues philosophiques mettant en scène Socrate comme personnage principal, est d’une grande richesse de style et de contenu, et comporte, sur nombre de sujets, les premières formulations classiques des problèmes majeurs de l’histoire de la philosophie occidentale.

Platon a ainsi exposé les questions fondamentales de la philosophie politique, de la philosophie morale, de la théorie de la connaissance, de la cosmologie et de l’esthétique. Sa pensée est une recherche sans cesse renouvelée de réalités immuables : le Bien, le Vrai, le Beau, qui se reflètent dans les changements continuels des réalités sensibles. Il s’oppose par là aux savoirs traditionnels, aux préjugés, et aux opinions des hommes.

Il se consacra aussi aux apparences et aborda l’histoire naturelle, dans laquelle il voulut établir deux principes : l’un subissant, comme la matière, et appelé récepteur universel – l’autre agissant, comme une cause, et qu’il rattache à la puissance du dieu et du Bien.

Platon fonda, en 387 av. J-C, à Athènes, près de Colone et du gymnase d’Acadèmos, une école, nommée « l’Académie », selon le modèle des pythagoriciens. Il y enseigna pendant quarante ans. Sur le fronton de l’Académie était gravée, selon la légende, la devise « Que nul n’entre ici s’il n’est géomètre ». On y poursuivait des recherches scientifiques ; l’enseignement des sciences exactes y préparait à l’étude de la philosophie, considérée en elle-même et dans ses applications à la politique. L’école a subsisté pendant neuf siècles, jusqu’au règne de l’empereur byzantin Justinien, qui mit un terme à son existence en 529.

Au nombre de ses œuvres majeures, mentionnons « Le Banquet », « L’Apologie de Socrate », « Les Lois » et « La République ».

 

Luc Brisson

luc-brisson-4b

Luc Brisson, né le 10 mars 1946 à Saint-Esprit (comté de Montcalm), est un philosophe québécois. Il a également acquis la citoyenneté française et est directeur de recherche au Centre Jean Pépin du CNRS, en France. Il est considéré comme l’un des meilleurs spécialistes contemporains de Platon, directeur de la traduction des œuvres complètes du philosophe dans l’édition GF, et auteur de nombreux travaux sur le sujet.

Biographie

Jeunesse et études

Luc Brisson effectue une licence puis une maîtrise en philosophie à l’Université de Montréal sous la direction de Vianney Décarie.

Il étudie la sociologie de la Grèce ancienne à l’École pratique des hautes études sous la direction de Pierre Vidal-Naquet entre 1968 et 1971. Il obtient un doctorat de 3e cycle en 1971 à l’université Paris-Nanterre sous la direction de Clémence Ramnoux. Il devient migrant student à Oxford (1971-1972)

Il étudie ensuite le sanskrit à l’université Sorbonne-Nouvelle entre 1979 et 1984, ainsi que les langues vivantes étrangères (1982) et les études indiennes sous la direction de Marie-Claude Porcher (1984).

En 1985, il obtient un doctorat d’État, toujours à l’université Paris-Nanterre, sous la direction de Jean Papin, pour une thèse appelée « Mythe et philosophie chez Platon« 

Parcours universitaire

Attaché de recherche du CNRS en 1974, il devient chargé de recherche en 1981, puis directeur de recherche en 1986 au Centre Jean Pépin du CNRS. Il est spécialiste de philosophie antique, particulièrement de Platon. Luc Brisson est l’auteur de nombreuses publications consacrées à Platon et à la philosophie antique ; il est également l’un des principaux collaborateurs de l’entreprise de traduction et de présentation des œuvres de Platon aux éditions GF Flammarion, et dirige avec Jean-François Pradeau la traduction des œuvres de Plotin chez le même éditeur.

Luc Brisson a dirigé les travaux de traduction de l’intégralité des textes de Platon et a longuement commenté ce dernier, Luc Brisson, qui est lui-même traduit dans de nombreuses langues. L’objectif poursuivi dans le cadre de son projet de traduction a été de démocratiser l’œuvre platonicienne, tout en fournissant des commentaires et des appareils de notes intéressants pour les étudiants et les chercheurs.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s